La consommation touristique intérieure en région Grand Est s’élève à 6,1 milliards d’euros par an. La fréquentation touristique est estimée à 67 millions de nuitées par an (nuitées marchandes et non-marchandes). Première région frontalière française, la région Grand Est est traversée par 4 corridors de transports transeuropéens : Rhin-Danube, Rhin-Rhône, Atlantique et mer du Nord-Méditerranée. Le Grand Est détient le réseau fluvial le plus dense du pays : les ports de Strasbourg, Mulhouse et Metz se classent respectivement aux 2e, 3e et 6e rangs des ports intérieurs. Le fret rejoint les grands ports du littoral de la mer du Nord (Anvers, Rotterdam) via la Moselle et le Rhin.

Offres d'emploi pour Grand Est

Aucune annonce

Quelques chiffres pour illustrer la région Grand Est 10 départements : les Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges 5 destinations : l’Alsace, l’Ardenne, la Champagne, la Lorraine et les Vosges 3 métropoles : Strasbourg, Nancy et Metz 6 pôles de compétitivité : industries et agro-ressources, Alsace biovalley, véhicule du futur, materalia, fibres énergivie, hydreo 6 sites classés au Patrimoine mondial de l’Unesco 6 routes du vin 6 parcs naturels régionaux L’emploi touristique en région Grand Est L’Alsace capte à elle seule 44% des emplois du tourisme, la Lorraine 36%, les Vosges et la Champagne respectivement 17% et l’Ardenne 3%. Dans le cadre du Schéma Régional de Développement Touristique, 6 thématiques “signature” ont été identifiées : Tourisme de mémoire, Itinérance, (véloroutes, voies verte, fluviales/fluvestres, équestres…), Tourisme patrimonial et culturel, Oenotourisme et Gastronomie, Tourisme de nature, Thermalisme et bien-être. Et Jean ROTTNER, Président de la région de préciser que “ le Schéma Régional de Développement du Tourisme résulte avant tout d’un travail collégial mené avec les collectivités territoriales, l’Etat, les acteurs touristiques régionaux et nos partenaires transfrontaliers. Aujourd’hui plus que jamais, il nous appartient de développer ensemble l’attractivité touristique de notre territoire.”. Il est vrai que la région Grand Est peut s’appuyer sur ses points forts, tels que ses capacités humaines, sa gastronomie, la qualité de ses services de santé et sécurité, la vision stratégique, sa promotion institutionnelle, la rentabilité de son secteur hôtelier, son réseau de transport, sa bonne gouvernance et son tourisme d’affaires. La diversification de ses activités est aujourd’hui une priorité.